sloop5machines du réel
_
Voiture américaine

08.01/28.01

texte_Catherine Léger

mise en scène_Fabrice Gorgerat

il ne reste presque RIEN plus d’essence pas de travail pas de biscuit d’espoir pas plus juste l’ivresse des courses de taxi liberté sans frein phares allumés liberté désœuvrée à laquelle elles* sont livrées elles sont QUATRE FEMMES QUATRE HOMMES liées par l’héritage le mariage l’honneur le devoir la jalousie la passion celle qui allume une lumière au fond des yeux lumière ivre du désir ou folie meurtrière PAR-DELÀ BIEN ET MAL l’animal se tient tapi au fond de chacun il se blottit au creux des étreintes il a faim EST-CE QUE MOURIR ÇA SE MÉRITE? ici tout s’échange et se troque une femme contre une voiture c’est juste une affaire de deal s’aimer juste assez pour pas se tuer disent-ils

Les duplicatas vulgaires que nous sommes
s’usent à une lenteur inquiétante.

Huit personnages en manque errent dans un univers parallèle et post-apocalyptique à la Mad Max. La pénurie dicte sa loi. Il n’y a plus d’alcool ni d’essence, pas de sentiments vrais non plus, seuls des désirs sauvages, lâchés dans une jungle urbaine. Entre un mariage manqué, un crime commis par besoin d’absolu, des trafics divers, une lutte pour un héritage et le troc d’une femme contre une voiture, Garance, Gibraltar, Jacot, Julie et les autres entrecroisent leurs destinées tout en se fuyant elles-mêmes, terrorisées par leur soif. Ces femmes et ces hommes cherchent une part de rêve tout en sacrifiant leur humanité au profit d’un âpre instinct de survie.

 

Les personnages que fait apparaître la Québécoise Catherine Léger sont extrêmement présents; fuyants, étranges, concrets de rêves et passions inassouvies. Les rapports humains sont décortiqués jusqu’à leur plus simple expression, une bestialité banale, et on rit jaune à voir se démener ces âmes en peine dans une forme rare au théâtre : anticipation, utopie et science-fiction. Un mélange des genres dans cet univers trouble.

 

Dans un endroit du théâtre très étrange, que l’on n’a pas souvent l’opportunité de voir, Fabrice Gorgerat, virtuose de la mise en scène, prendra le volant de cette grosse voiture américaine et nous fera suer sur la banquette arrière en skaï en donnant corps à cette pièce à l’humour acide et aux vérités cinglantes.

 

Les spectacles du sloop5 bénéficient du soutien de la Fondation Leenaards et du CRFG (Comité Régional Franco-Genevois).

durée à venir

 

jeu Céline Bolomey, Julie Cloux, Baptiste Coustenoble, Mathieu Delmonté, Vincent Fontannaz, François Nadin, Céline Nidegger, Jacqueline Ricciardi

 

assistanat à la mise en scène Lucile Carré

costumes Paola Mulone

son Andrès Garcìa

 

production POCHE /GVE

 

Voiture Américaine est publié aux éditions LEMÉAC

 


En parallèle

_ma 12.12 répétition ouverte

_ma 09.01 l’intro du dirlo

_je 18.01 [re]mise en jeu après-spectacle

Les autres spectacles du sloop5 machines du réel

Commentaires

Laisser une réponse

© 2017 POCHE /GVE tous droits réservés. Design: oficio - Développement: wonderweb