Ce site ne sauvegarde aucune donnée personnelle. Vous pouvez lire notre politique de confidentialité.

JB

Jonas Bühler

créateur lumière

Jonas Bühler est né en 1978 à Zurich. Éclairagiste, scénographe et directeur artistique, il signe plus de 120 créations sur les principales scènes de Suisse et d’une dizaine d’autres pays depuis 2006. Son travail personnel, objets et installations lumineuses ainsi que certaines collaborations artistiques font l’objet d’expositions régulières, comme au CAN Centre d’art Neuchâtel ou encore au Centre culturel suisse de Paris. Il envisage la lumière et l’espace en tant que matières brutes et agissantes et les explore dans des dispositifs qui mobilisent et mettent en jeu de manière physique, au-delà de l’esthétique première, les corps et la pensée, dans plusieurs couches d’interaction. Collaborateur artistique régulier du POCHE /GVE, il y crée les lumières de plusieurs spectacles, dont : Guérillères ordinairesUnité modèleles Morb(y)desKrach, HavreLe Brasiertrop courte des jambesFräulein AgnèsEdith (le journal d’Edith), Gouttes d’eau sur pierres brûlantesQui a peur de Virginia Woolf ?, femme disparaît (versions),La maison sur Monkey IslandDans le bar d’un hôtel de Tokyo

Anna Popek

scénographe

Née en Pologne et diplômée de l’Académie des Beaux-Arts de Cracovie en 1996, Anna Popek réalise des scénographies pour de nombreuses metteures en scène polonaises et reçoit le Prix de l’association des artistes des scènes polonaises la même année, pour la scénographie de La leçon de Ionesco. En 2005, elle s’établit en Suisse où elle débute une longue collaboration avec Anne Bisang, pour qui elle conçoit les scénographies de presque toutes ses créations. Elle collabore aussi avec Yvan Rihs, Florence Minder, Nathalie Cuenet, Daniela Morina Pelaggi et Sandra Amodio, pour laquelle elle réalise en 2016 la scénographie d’Alpenstock, pièce nominée aux Prix suisses de théâtre. Elle a récemment signé sa première mise en scène pour le spectacle jeune public La fille, la sorcière et le fer à bricelets d’après Ruth Güdel, au Théâtre Populaire Romand (TPR). Au POCHE /GVE, elle a créé les scénographies de deux pièces de la saison_ensemble : Havre de Mishka Lavigne et La chute des comètes et des cosmonautes de Marina Skalova ainsi que la scénographie du répertoire 21 de la saison ensemble_encore (2021-2022).

©Dorothée Thébert

Giulia Rumasuglia

Assistante à la mise en scène

Giulia Rumasuglia naît à Genève en 1992. Après des études de lettres russes et françaises, elle part se former au théâtre à Berlin et à Copenhague. En Suisse, elle travaille au Schauspielhaus Zürich avec Herbert Fritsch, au Grand Théâtre de Genève avec Luk Perceval puis au Théâtre de Vidy avec Katie Mitchell. En 2022, elle crée le spectacle dekarnation avec la chorégraphe Sophie Vergères à Berne et est assistante à la mise en scène pour Rimini Protokoll avec Utopolis Lausanne. En septembre 2022 elle est diplômée du Master en Mise en scène de la Manufacture, où elle mène une recherche sur la fabrique du silence au théâtre.

Joséphine de Weck

Assistante à la mise en scène

Joséphine de Weck (1989, Fribourg) vit à Genève et Bruxelles. Elle obtient un master en Interprétation dramatique à l’INSAS (Bruxelles) en 2013 et parfait sa formation avec un master en Scenic Art Practice à la HKB (Berne) en 2016. En 2013, elle fonde sa compagnie Opus 89 avec laquelle elle crée des spectacles, des installations et des événements culturels à Fribourg, Bâle, Genève, Bruxelles, Sofia, Sopot, … De 2016 à 2018, elle écrit des chroniques pour le quotidien La Liberté. En 2019 sort son premier roman “Ambassadrice de la marque” aux Editions l’Age d’Homme, pour lequel elle obtient la bourse d’encouragement à la création littéraire du Canton de Fribourg et un mentorat offert par le programme Plateforme du Pour-cent culturel Migros. En 2021, elle a publié “On en est là” aux éditions Le Cric, traduit la pièce Spaghetti Bona Fide de Matteo Baldi pour le POCHE /GVE. En tant que comédienne, elle travaille régulièrement avec Thibaut Wenger (Platonov, Une maison de poupée et Un ennemi du peuple) et tourne en ce moment le spectacle “Cette fille-là” de Joan McLeod mis en scène par Michel Lavoie, monologue pour adolescents sur le harcèlement scolaire.

©Dorothée Thébert

Adèle Viéville

Assistante à la mise en scène

Comédienne, auteure et metteure en scène française, Adèle Viéville se forme au Cours Florent à Paris avant d’intégrer la Manufacture en 2016. Au cours de sa formation en Bachelor Théâtre, elle travaille avec Oscar Gómez Mata, François Gremaud, Krystian Lupa, Pascal Rambert, Natacha Koutchoumov et la compagnie Motus. Elle continue sa formation en mise en scène en intégrant le Master Expanded Theater de la Hochschule der Künste Bern, dont elle sort diplômée en 2021. Dans sa pratique, Adèle Viéville écrit la plupart des textes qu’elle porte au plateau, et cherche à partir de ces textes originaux la rencontre entre l’actrice et le spectatrice, entre le concept et le texte, entre le réel et la matière vivante du théâtre. Pratiquant toujours le plateau comme comédienne – elle joue notamment en 2022 dans la création Les papillons de la nuit de Sarah Eltschinger au Théâtre Saint-Gervais à Genève et au Théâtre Vidy-Lausanne – la place et le travail de l’actrice restent essentiels dans chacune de ses recherches. En 2021, elle écrit et met en scène le spectacle  -et quand reviendra le jour –, et assurera en 2023 la mise en scène du spectacle Help! créé par Azelyne Cartigny.