fbpx

Parce que Julie Cloux semble pouvoir tout jouer, tout chanter, parce qu’elle donne du relief au plateau et aux personnages qu’elle incarne. Parce qu’elle est une performeuse hors pair qui s’investit totalement dans et pour le théâtre, sans jamais cesser de le réfléchir. Cash, constructive, sensible, solidaire, avec une bonne dose de punk, elle ne pourra qu’enrichir l’expérience de l’ENSEMBLE.

Sport études tennis
Conservatoire d’art dramatique
… M. Bösch, C. Geffroy Schlittler, F. Gremaud, M. Pinsard, G. Béguin, F. Gorgerat, E. Murenbeeld…
Travail expérimental au sein de la Fédération Spontiste
Duo chant-performance autour d’un projet musical électro-punk
Étudie le psychodrame humaniste de Moreno ainsi que la psychologie du symbole selon C.G. Jung

 

Julie Cloux est diplômée du Conservatoire d’art dramatique de Lausanne en 1996. Elle joue sous la direction de metteures* en scène tels que Maya Boesch, Fabrice Gorgerat, Christian Geffroy Schlittler, François Gremaud et Marielle Pinsard. En 2016, elle est l’interprète de Ida, un solo mis en scène par Eveline Murenbeeld d’après les écrits de Gertrude Stein et présenté à La Bâtie et à l’Arsenic. Elle interprète également Lady Macbeth pour le spectacle Où en est la nuit? d’après Macbeth de Shakespeare mis en scène par Guillaume Béguin au Théâtre de Vidy et à la Comédie de Genève. En 2017/2018, on l’a vue dans le sloop5 machines du réel au POCHE /GVE, dirigée notamment par Fabrice Gorgerat dans Voiture américaine. Depuis 2010, elle poursuit un travail de recherche expérimental et performatif avec le collectif Dantor’s Conspiracy, qui devient aujourd’hui la Fédération Spontiste, au sein de laquelle elle partage la direction artistique avec Matteo Zimmermann. Parallèlement à son travail d’interprète, de 2016 à 2017 elle suit une formation de psychodrame à l’Institut OdeF de Genève et étudie actuellement la psychologie du symbole selon C.G Jung à l’Antenne Romande C.G. Jung.

© 2017 POCHE /GVE tous droits réservés. Design: oficio - Développement: wonderweb