Jeanne De Mont

Jeanne De Mont a terminé ses études au Conservatoire d’art dramatique de Lausanne (SPAD) en 2000 et investit depuis les scènes romandes, belges et françaises. Elle travaille notamment sous la direction de Marc Liebens, Michel Deutsch, Anne Bisang et Philippe Sireuil et joue dans diverses créations de Maya Bösch dont Tragedy reloaded prélude 2 au Festival de la Bâtie en 2015. Au POCHE /GVE, elle joue sous la direction d’Anne Bisang puis de Michèle Pralong dans le Sloop2_Grrrrls monologues de la saison_unes puis elle rejoint l’ensemble de la dernière saison_faire durer et joue dans les pièces trop courte des jambes de Katja Brunner et Fräulein Agnès de Rebekka Kricheldorf. En 2019, elle est interprète dans la création de Manon Krüttli et Jonas Bühler, Le Large existe (mobile 1), au Théâtre Populaire Romand (TPR) et performe dans Finalement, tout s’est bien passé. Essai sur la colère une création au Festival de la Bâtie de Michèle Pralong, Sylvie Kleiber, Victor Roy et Rudy Decelière.

 

07.12.20_19h Jeanne De Mont vous convie à son rendez-vous du 7, carte blanche offerte à chaque comédienne* du répertoire, pour une lecture participative.

 

© Samuel Rubio