auteures

__ stücklabor

Né à l’initiative du Theater Basel, ce projet de soutien aux jeunes auteures* réunit des théâtres à travers la Suisse : au Theater Basel et au Konzert Theater Bern s’allie pour la première fois un théâtre romand, le POCHE /GVE. Stücklabor invite sur concours une auteure au début de sa carrière à partager la vie de l’un de ces trois théâtres durant une année, ainsi qu’à écrire une pièce qui sera créée la saison suivante dans son théâtre d’accueil. Les jeunes auteures bénéficient d’un accompagnement critique et dramaturgique dans leur projet d’écriture. Des échanges et des rencontres sont organisées entre les trois théâtres et des tables rondes prennent place avec des auteures confirmées. Tout comme POCHE /GVE, Stücklabor s’engage pour redonner une place aux auteures dans la fabrique vivante du théâtre.

 

Il y a sept ans, mAthieu Bertholet était lui-même auteur Stücklabor au Theater Basel avec In Zukunft, nur, qui est devenu son spectacle L’avenir, seulement, présenté au GRÜ et au T2G en 2011. La rencontre entre POCHE /GVE et Stücklabor s’est donc faite tout naturellement. Avec cette collaboration, les théâtres participants espèrent rendre perméables les frontières intérieures de notre pays, tout d’abord pour les textes et leurs auteures, part la plus mobile de nos machines de théâtre. Plus tard, en plus des écritures, une réflexion sur les moyens de production, les formes et les pensées du théâtre devrait nous permettre d’aiguiser le travail de renouveau de la fabrique théâtrale amorcé avec les collectifs de création des sloops, par exemple, et approfondir encore le débat si ardent ici et aujourd’hui sur les permanences artistiques et les troupes.

 

__ dramaturge de saison 

Marina Skalova

Quand nous rencontrions Marina pour la première fois, elle était une jeune et nouvelle traductrice. Elle venait nous apporter les premières pages de sa traduction de Ändere den Aggregatzustand deiner Trauer, une pièce d’une de ces auteures qu’on a un plaisir un peu malin à qualifier d’intraduisible… Une jeune femme qui s’attaque à l’impossible, voilà qui ne pouvait que nous intriguer. Et elle s’est mise, la pierre à la fronde, à traduire cette pièce puissante et folle de Katja Brunner que nous vous présentons cette saison.

Quand son dossier de candidature pour Stücklabor est arrivé, son parcours, ses études à l’Institut littéraire de Bienne, son engagement quasi militant et absolu pour les auteures ont fini de nous convaincre. Voyageuse entre l’allemand, le russe, le français, la poésie, la traduction, le théâtre, elle a la curiosité chevillée au corps, doublée d’un désir brûlant de partage. Le texte qu’elle écrira au cours de cette saison où elle va accompagner dramaturgiquement le POCHE /GVE promet de nombreux débats au sein de notre théâtre. Nous sommes déjà impatientes de pouvoir partager avec vous les nouvelles questions que son travail ne manquera pas de soulever.

Son engagement tant dans son écriture que dans sa volonté indéfectible de se faire passeuse de textes au travers des frontières linguistiques fait de Marina Skalova la parfaite ambassadrice d’un théâtre qui se veut lieu de rencontre entre des auteures et des publics.

 

__ auteures de la saison

Martin Bellemare /Moule Robert

Martin Bellemare est diplômé de l’Ecole Nationale de Théâtre du Canada en écriture dramatique. Il est l’auteur d’une dizaine de pièces dont Le Chant de Georges Boivin (Prix Gratien-Gélinas 2009) et La Liberté. Ce texte reçoit l’aide à la création du Centre National du Théâtre et est sélectionné par le Bureau des lecteurs de la Comédie-Française. Sa dernière pièce Moule Robert est présentée à Montréal, en France et en Suisse. Par son écriture vive, à la fois grave et drôle, Martin Bellemare pose la question de la liberté et de la crise des valeurs. Auteur de théâtre pour jeune public, publié chez Lansman, il écrit Un château sur le dos pour la compagnie du Théâtre Ebouriffé ainsi que La chute de l’escargot, Tuer le moustique, Des pieds et des mains qui est mis en scène à Paris au Tarmac en 2017 et Le cri de la girafe. Martin Bellemare a reçu à plusieurs reprises le soutien du Conseil des arts et lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada. Il poursuit également un travail pédagogique en animant des ateliers d’écriture dans les écoles de Montréal.

Cédric Bonfils /Votre regard

Né en 1979, Cédric Bonfils intègre la première volée du département d’écriture dramatique de l’ENSATT en 2006. Il a écrit une dizaine de pièces aux Editions Espaces 34 dont Trop compliqué pour toi, paru dans le recueil Le monde me tue en 2007 et Votre regard en 2015. Animateur de formation, il donne des ateliers de lecture à voix haute, d’écriture et de théâtre. Il lit ses textes ou des oeuvres qu’il aime faire entendre dans des bibliothèques et des lieux associatifs, accompagné par d’autres artistes comme le musicien Jérôme Jasmin. Depuis 2013, il travaille à l’écriture de formes proches de la poésie. Il diffuse ses textes sur le web, comme son premier recueil poétique intitulé Trêves et brisées, mis en ligne en juillet 2017 sur le site de la Revue Terre à Ciel. Parmi ses textes inédits, Rêver est plus prudent a été mis en scène par Michel Raskine à la Comédie de Valence ; Course de fond, mis en lecture à la Mousson d’hiver, Fils du dragon, enfants de la lune, co-écrit avec Marie-Anne Tran, est mis en scène par Anne Barlind en 2016.

Katja Brunner / CHANGE L’ETAT D’AGREGATION DE TON CHAGRIN ou QUI NETTOIE LES TRACES DE TA TRISTESSE

Katja Brunner, née à Zurich en 1991, se forme à l’Institut littéraire suisse de Bienne et à l’Université des Arts de Berlin en création littéraire. A 18 ans, elle écrit et met en scène sa première pièce Trop courte des jambes au Theater an der Winkelwiese de Zurich en 2010 et qui est reprise au Théâtre national de Hanovre en 2013. Avec cette pièce qui montre toute l’ambivalence de la violence et qui impressionne par une écriture sans tabou, elle remporte le prestigieux Prix de dramaturgie de Mülheim 2013, devenant ainsi la plus jeune lauréate. La même année, après avoir participé aux rencontres du Burgtheater à Vienne, elle est invitée au Stückemarkt de Heidelberg pour présenter Die Hölle ist auch nur eine Sauna. Elle est élue jeune auteure de l’année par le magazine Theater heute. Lors de la saison 2014/2015 elle est engagée comme auteure au Luzerner Theater. Elle a écrit également CHANGE L’ÉTAT D’AGRÉGATION DE TON CHAGRIN ou QUI NETTOIE LES TRACES DE TA TRISTESSE.

Régis Duqué /Les voies sauvages

Régis Duqué vit à Bruxelles où il est professeur, journaliste, metteur en scène et auteur dramatique. En tant que pédagogue, il enseigne l’écriture et l’improvisation en milieu scolaire et dans des écoles de théâtre. Pour le festival La Scène aux ados, il écrit quatre pièces dont La Cathédrale éditée chez Lansman en 2007 et Les Héros. Sa pièce Hors-la-loi qui reprend et détourne les codes du western est finaliste du Prix des metteurs en scène en 2005. C’est en 2010, dans une mise en scène de Jérôme Nayer, que ce western insolite et drôle rencontre le succès public avec une tournée en Belgique, en France pour le festival OFF d’Avignon et en Suisse. Régis Duqué reçoit alors le Prix du meilleur auteur en 2011 et le Prix de la critique. Il est régulièrement soutenu dans son activité d’écriture et reçoit une bourse de la SACD pour La vraie vie en 2011. Journaliste, il collabore aux livres Bruxelles insolite ou Ces monuments qui racontent Bruxelles et révèlent la ville autrement aux éditions Les Beaux jours.

Wolfram Höll /Erratiques

Wolfram Höll est né en 1986 à Leipzig en Allemagne et vit à Bienne. Il étudie l’écriture à l’Institut littéraire suisse de Bienne puis dans la filière Expanded Theater de la Haute Ecole des Arts de Berne. Sa première pièce Erratiques, écrite sous la tutelle de Daniel Danis, est mise en scène au Leipzig Theater durant quatre saisons consécutives. Elle reçoit le Prix d’art dramatique de Mülheim 2014 pour la meilleure pièce en langue allemande. La même année, Höll est dramaturge invité au Théâtre de Bâle, où sa pièce Vom Verschwinden vom Vater est montée. En 2016, le Schauspiel Leipzig met en scène Nous sommes trois, et cette nouvelle pièce remporte également le prix de Mülheim. En plus de son travail d’écrivain, Wolfram Höll travaille comme réalisateur et rédacteur de pièces radiophoniques à la Schweizer Radio und Fernsehen (SRF). A l’occasion de la mise en scène de Erratiques au POCHE/GVE, l’Arche Editeur publie dans un seul livre les trois pièces écrites dans une langue lyrique et rythmée et dans des formes surprenantes.

Sarah Kane /4.48 Psychose

Sarah Kane est une exception. Son oeuvre est percutante; dès les premières lignes, un univers violent, révoltant est projeté. S’il est facile d’énumérer les cruautés qui s’exercent dans les pièces, il est plus difficile d’admettre qu’elles font partie de notre vie quotidienne et que leur présence dans l’écriture de la dramaturge est le signe manifeste de la quête d’un monde où, justement, cette cruauté disparaîtrait. Car derrière la violence inouïe des mots, des situations et des rapports humains, émergent d’immenses élans de tendresse. Née le 3 février 1971 à Brentwood, dans le comté d’Essex, Sarah Kane a suivi des études dans les départements d’études théâtrales des universités de Bristol et de Birmingham. Elle met en scène ses pièces : Anéantis (1995), L’Amour de Phèdre (1996) et Purifiés au Royal Court Theater de Londres et Manque au festival d’Edimbourg en 1998. Elle se donne la mort en 1999. 4.48 Psychose est sa dernière oeuvre, éditée à titre posthume. Ses pièces sont régulièrement jouées sur les scènes européennes.

Catherine Léger /Voiture américaine

Formée à l’Ecole Nationale de Théâtre du Canada en écriture dramatique en 2005, Catherine Léger est l’auteure des pièces Princesses, J’ai perdu mon mari et Voiture américaine (Prix Gratien-Gélinas 2006) mise en scène en 2015 au Théâtre La Licorne. Au printemps 2017, sa récente pièce Baby-sitter est présentée au Théâtre La Licorne et traduite en anglais et en allemand pour être présentée à Ada en Ohio, puis à Berlin. Catherine Léger travaille également pour le cinéma. Son scénario De l’amour pour Noël est en plein tournage. Elle a co-signé le scénario de La Petite Reine et développe actuellement deux nouvelles comédies : Cocktail et Je suis riche. Elle écrit une série pour la télévision Marche à l’ombre et participe à l’adaptation québécoise de la série humoristique française 10%. Catherine Léger manie une langue crue, un humour atypique et compose des mondes fantaisistes aux repères réalistes très forts. Avec une lucidité féroce, elle décortique les rapports humains jusqu’à leur plus simple expression.

Philippe Malone /Krach

Philippe Malone est écrivain et photographe. Il a écrit une quinzaine de textes dont Pasaran, Titsa, Morituri, Blast, III, ou encore Krach. Ses textes sont régulièrement lus, joués, ou mis en ondes comme Septembres et L’entretien, né d’une commande de France Culture. Pour Laurent Vacher et la Compagnie du Bredin avec qui il collabore depuis une dizaine d’années, il écrit une comédie musicale Lost in a supermarket ainsi que « la fiction périurbaine » Bien lotis. Il travaille aussi avec les musiciens Franck Vigroux et Franco Mannara, et co-écrit dans le groupe Petrol avec Lancelot Hamelin, Sylvain Levey et Michel Simonot. Ses textes sont publiés chez les Solitaires Intempestifs, Quartett, Espaces 34 et Théâtrales (avec Petrol) et traduits dans plusieurs langues. Son écriture poétique, sous la forme de monologues, de pièces chorales, est percutante, elle agit comme une résistance face aux forces de domination et de destruction. Philippe Malone nous rappelle combien le politique est tissé dans l’intime.

Pauline Peyrade /Bois Impériaux

Diplômée de la Royal Academy of Dramatic Art de Londres en mise en scène et de l’ENSATT en écriture dramatique en 2012, Pauline Peyrade est auteure et dramaturge. Radicalement moderne, elle interroge la machine du théâtre. Ses choix formels et artistiques font de ses textes de véritables défis. Publiés aux Solitaires Intempestifs, 0615 a été mis en ondes sur France Culture par Christophe Hocké, la pièce Ctrl-X a été mise en scène par Cyril Teste en 2016 au POCHE /GVE avant de partir en tournée en France. Pour l’écriture de Bois Impériaux, Pauline Peyrade a reçu l’aide à la création de textes dramatiques du Centre National du Théâtre. Dramaturge de la saison_D’EUX, elle a accompagné les artistes et le public du POCHE /GVE. Elle a créé la revue Le Bruit du monde et enseigne l’écriture dramatique à l’ENSATT ainsi qu’à l’Ecole du Nord (Lille). Avec Justine Berthillot, acrobate, elle fonde la compagnie #CiE. En 2018, leur première création, Poings, sera présentée au festival des arts du cirque, le Festival Spring.

Antoinette Rychner /Arlette

Antoinette Rychner est une auteure suisse née en 1979 à Neuchâtel. Elle se forme d’abord aux Arts Appliqués à Vevey et travaille quelques années comme technicienne de spectacle. A 20 ans, elle remporte le Prix international jeunes auteurs pour la nouvelle Jour de visite. Elle rejoint alors la première volée de l’Institut littéraire suisse en 2006. Pour le théâre, elle écrit La vie pour rire et De mémoire d’estomac mises en scène par Robert Sandoz. Intimité Data Storage publiée aux Solitaires Intempestifs reçoit le Prix SACD de la dramaturgie de langue française. Son premier roman Le Prix est recompensé du Prix Dentan 2015 et du Prix suisse de littérature 2016. La même année, elle publie Devenir pré, un journal de contemplation écrit dans une roulotte durant un an. En 2017, elle est invitée en résidence à Grenoble par le collectif Troisième bureau et la MC2 : scène nationale. Elle y développe un projet intitulé Pièces de guerre en Suisse. Antoinette Rychner anime également de nombreux ateliers d’écriture, notamment au POCHE /GVE .

© 2017 POCHE /GVE tous droits réservés. Design: oficio - Développement: wonderweb